[Info-Centre] Le Gouvernement annonce l’exonération temporaire des cadres impatriés d’affiliation aux régimes de retraite

Dans le cadre d’une série de mesures annoncées le lundi 22 janvier 2018 pour renforcer l’attractivité de la France, le gouvernement a annoncé l’exonération temporaire des cadres impatriés d'affiliation aux régimes de retraite.

Paris, le 24 janvier 2018

L’exonération temporaire d’affiliation aux régimes de retraite devrait s'établir à trois ans et serait renouvelable une fois. La mesure concernerait aussi bien les cotisations retraites au régime général ainsi qu’au régime complémentaire.

Cette exonération vient renforcer le régime fiscal des impatriés mis en place en 2004, et qui permet aux salariés et aux dirigeants venus exercer leur activité en France de bénéficier d’un régime fiscal attractif.

Permettant d’attirer les talents en France, le régime des impatriés prévoit une exonération d’impôt sur le revenu de rémunération liée à l’impatriation en France appelée « prime d’impatriation » et dans certaines limites de la part de la rémunération afférente à une activité exercée hors de France. Pour les salariés recrutés directement de l’étranger, le montant de l’exonération représentant la « prime d’impatriation » peut être sur option du contribuable fixée à 30 % de la rémunération.

Les experts du cabinet Taj, une entité du réseau Deloitte, proposent de commenter avec vous l’impact que pourrait avoir cette mesure pour l’attractivité du territoire.

  •  L’exonération d’affiliation aux régimes de retraite pour les cadres permettra-t-elle d’attirer des cadres français ou étrangers ?
  • Cette mesure peut-elle faire pencher la balance en faveur de la France dans le contexte du Brexit ?
  • A quelles autres mesures clé en faveur des impatriés cette exonération s’ajoute-t-elle ?

Contact presse : Vae Solis Corporate :
Jawad Khatib – 01 53 92 80 25

Le cabinet Taj a été élu “National Tax Firm of The Year” par le magazine International Tax Review.

En savoir plus …