Deloitte Legal | Taj et Deloitte Finance Restructuring Services ont accompagné CHEMET SA pour la reprise de GLI ALTIFORT en redressement judiciaire : 502 emplois sauvés sur 504

Les équipes de Deloitte Legal | Taj et Deloitte Finance Restructuring Services ont accompagné CHEMET SA pour la reprise à la barre du tribunal de GAZ LIQUEFIES INDUSTRIE (GLI) en redressement judiciaire depuis le 25 juillet 2019. GLI appartient au groupe ALTIFORT, exerce une activité de production de bouteilles et de citernes de gaz et une activité de services (inspection, maintenance et rénovation de citernes de gaz), réalise 63 M€ de CA et emploie 504 salariés. Le Tribunal de commerce de Paris a arrêté le 10 janvier dernier, le plan de cession des actifs et activités de GLI en faveur de son concurrent polonais CHEMET SA (64 M€ de CA, 552 salariés). 99,6 % des salariés de GLI sont repris.

Paris, le 17 janvier 2020

CHEMET SA va localiser en France une partie de sa production à destination de ses clients actuels, ce qui représente un chiffre d’affaires supplémentaire de 15 M€ pour GLI à horizon 3 ans. Le repreneur poursuit ainsi sa stratégie de développement en France et plus largement sur les marchés de l’Europe de l’Ouest.

Cette opération vient porter à quatre le nombre d’usines de production du groupe CHEMET. Les deux usines françaises de GLI de même que ses neuf sites de services et ses quatre dépôts viennent s’ajouter aux deux usines polonaises, portant à plus de 1.050 le nombre total de salariés du groupe et à 200 millions d’euros l’objectif de CA d’ici trois ans. Le groupe CHEMET devient ainsi le leader des fabricants de bouteilles et cuves de stockage pour les GPL et gaz liquéfiés de l'Union Européenne avec un CA de 130 M€ en 2020.

Avant d’entendre les candidats repreneurs à son audience du 18 décembre, le Tribunal de commerce de Paris avait fixé au 30 septembre 2019, puis prorogé au 28 octobre 2019, la date limite de dépôt des offres de reprises. Face à CHEMET SA, deux autres candidats repreneurs : le groupe GALILÉ et l’investisseur parisien VERDOSO, ancien actionnaire majoritaire de GLI. C’est finalement le projet industriel de CHEMET SA qui a le plus convaincu le Tribunal de Commerce de Paris.

Les équipes de Deloitte Legal | Taj sont intervenues aux côtés de CHEMET SA pour le volet juridique (Stéphanie Chatelon, Avocat Associée, Arnaud Pédron, Avocat Directeur, Joëlle Turci, Frédérick Wlodkowski, Hermine Robert, Avocats) et pour le volet social (Malik Douaoui, Avocat Associé, Florence Théodose, Avocat Directeur, Carole Torres Ribeiro, Avocat).

L’équipe de Deloitte Finance Restructuring Services est intervenue pour les aspects financiers (Jean-Pascal Beauchamp, Associé, Christophe Guerner, Directeur, Maxime Levrouw, Marie Sauli, Erwan Barret).

Contact presse Vae Solis Corporate :
Nathan Juillerat – 06 28 02 10 12
Etienne Dassigny – 06 29 94 52 85

Coronavirus : nous vous tenons informés de l’actualité juridique et fiscale sur notre blog

En savoir plus …